Un projet en réponse à quels besoins ?

La comparaison par pays des données de l’HBSC (Health Behaviour in School-aged Children) révèle que dans les pays industrialisés, l’inquiétude et l’insatisfaction en lien avec le poids et l’image corporelle ont progressé.

La période de la puberté revêt une importance particulière pour le développement de la conscience du corps. Les commentaires sur le poids et l'apparence contribuent largement à l’insatisfaction corporelle. Cette dernière est associée à :

• une baisse de l’estime de soi

• la dépression et la détresse psychologique

• le décrochage scolaire.

La préoccupation excessive sur le poids ou l'apparence fait obstacle à l’adoption d’habitudes de vie saines et favorise le développement d’une relation malsaine avec le corps, la nourriture et l’activité physique (ex : commencer à fumer, se mettre au régime, s’entraîner de façon excessive). La surexposition à l’apparence physique véhiculée par les réseaux sociaux peut déstabiliser l’image de soi chez les jeunes. Parmi les représentations exprimées par les adolescents (sondage réalisé par CARALIM) sur la notion de bien-être au collège, les thématiques liées au harcèlement et à l’isolement ressortent comme prioritaires. 

Le programme "Journée Sans Diet au Lycée"

se démarque par une approche basée sur

  • La promotion de la santé par les pairs invitant les lycéens à prendre conscience du regard qu’ils portent sur eux-mêmes et sur les autres, afin de transformer les croyances et les préjugés qui les détournent du sentiment d’être bien dans leur corps

  • L’expérience et le partage, qui encouragenles étudiants à prendre conscience des conséquences des pratiques de contrôle du poids sur le comportement alimentaire, l’estime de soi et l'image corporelle, et à trouver des ressources permettant de rétablir une relation apaisée avec soi-même

Soutenu par l'Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine et le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec l'Éducation Nationale, le programme est déployé en phase pilote, depuis la rentrée de septembre 2021, dans 2 lycées de la Gironde.

Les premières évaluations sont encourageantes et confirment la pertinence d'aborder la thématique de l'alimentation et de la préoccupation excessive du poids avec les jeunes.

Pour le déploiement du programme sur toute la région Nouvelle-Aquitaine, CARALIM développe un réseau d'acteurs formés à la nutrition, l'estime de soi et l'image orporelle

© 2021  CARALIM

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now