Manger est un acte complexe

Le choix des aliments et le comportement alimentaire d'un individu sont inévitablement soumis à des normes religieuses, médicales, sociales et donc sanctionnés par des jugements.

Comment faire pour « bien » faire ?

Comment gérer les conflits entre les normes officielles, celles qui les contredisent et celles de chaque personne ? Ces questionnements sont nécessaires lorsque l’on conduit des programmes d’éducation alimentaire qui contribuent à définir de nouvelles manières d’être, d’agir et de vivre.

Le principe de l’intervention éducative est de favoriser l’autonomie de la personne, de faire en sorte qu’elle puisse établir ses propres choix et adopter les comportements qu’elle souhaite en toute connaissance de cause

L’art de l’éducation alimentaire est de favoriser l’acte de penser.

L’éducation alimentaire qui se limite à promouvoir des normes de comportement alimentaire, « enserrent les individus dans des normes sociales », entraînant une impossible reconnaissance de soi  et donc une pathologisation du comportement alimentaire. 

4 parcours de formation

CARALIM met en oeuvre le développement des savoir-faire et savoir être des professionnels, en s'appuyant sur les concepts de promotion de la santé et ses applications dans le champ de la nutrition et de l'éducation alimentaire

En s’appuyant sur les concepts de promotion de la santé et d’éducation alimentaire, cette formation  a pour objectif d’accompagner les professionnels à la construction d’interventions en éducation alimentaire auprès des jeunes.

 

En tenant compte des politiques de santé publique, il s’agit de renforcer les capacités des jeunes à pouvoir interagir avec leur environnement et à s’adapter à celui-ci.

L'alimentation est un marqueur des inégalités sociales de santé.

L'équité en santé consiste, avant tout à veiller à l’accessibilité de l’intervention par l’adaptation des dispositifs existants (attractivité, flexibilité, horaire, coût, etc.) et à adapter « sur mesure » le contenu et le format des actions en tenant compte des valeurs, croyances, motivations des groupes visés, notamment lors de la formulation des messages.

L’insatisfaction envers l’image corporelle est étroitement corrélée avec un contrôle accru du poids et des comportements néfastes pour la santé. 

Le nouveau paradigme sur le poids est basé sur une approche globale qui vise une amélioration de la santé sans miser sur la perte de poids à tout prix.. Il repose sur deux concepts : l'acceptation de soi et l'empowerment qui permet de redonner à la personne du pouvoir sur sa vie.

Développement de l'oralité alimentaire (1 jour)

 Sensorialité et comportement  alimentaire (2 jours)

 

© 2021  CARALIM

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now